COVID-19 

CIRCULATION URBAINE

ATTESTATION DÉROGATOIRE : 

Comme nous l’avons déjà vu, se déplacer à vélo, uniquement pour le travail autorisé ou imposé, les courses indispensables ou les rendez-vous santé, est le moyen qui offre le plus d’avantages en cette période de confinement :

  • Meilleur gage de distanciation possible (par rapport aux transports en commun par exemple)
  • Moins de temps passé sur la voie publique donc moins d’exposition au risque
  • Moins de pollution qui, peut-être, aurait un effet sur le déplacement du virus
  • Activité physique salutaire pour notre santé en général et nos défenses immunitaires en particulier

 

Il n’en n’est pas moins vrai que même dans ces conditions spéciales de déplacement actuel il est indispensable que chacun respecte les Règles de Circulation Urbaine.

 

 

CYCLISTES et TROTTINETTES ÉLECTRIQUES :

Roulez sur la chaussée et profitez d’une moindre densité de circulation pour chasser vos appréhensions et appliquer scrupuleusement les prescriptions du Code de la Route (il n’existe plus de « fausses excuses » ces temps-ci pour circuler sur les trottoirs par exemple).

 

AUTOMOBILISTES

Ne profitez pas de cette baisse de circulation pour prendre les boulevards pour des circuits de Formule 1 et, par exemple, dépasser les cyclistes, à toute vitesse, sans respecter les distances de sécurité. (c'est aussi 135€ ... mais avec 3 points en moins sur le permis)

C'est vrai que ça ressemble à la nuit ... mais avec les cyclistes et les piétons en plus !

Appliquez, vous aussi, scrupuleusement le Code de la Route.

 

PIÉTONS

Ayez en mémoire que les cyclistes sont silencieux et prenez en charge votre Sécurité en ne vous engageant pas précipitamment sur la chaussée qui, rappelons-le, vous est interdite en dehors des passages piétons.

 

MERCI aux Forces de Police et de Gendarmerie de bien vouloir – de manière pédagogique bien sûr – attirer l’attention de tous les usagers sur les bienfaits du strict respect des Règles de Circulation Urbaine, car chacun d’entre nous est tour à tour cycliste, automobiliste et piéton.

  

Dans cette situation déjà bien assez compliquée, ne rajoutons pas, à l’immense charge de travail des personnels de santé (dans leur éventail le plus large possible), des pompiers et des forces de l’ordre, un surcroît d’activité qui serait provoqué par des accidents de la route au demeurant parfaitement évitables.

 


COVID-19 

CONFINEMENT

Le vélo « UTILE » : OUI

Le vélo « LOISIR » : NON

 

Brive Ville Cyclable s’est rapproché de la Municipalité pour avoir un élément de référence quant à l’utilisation "urbaine" du vélo en cette période de confinement.

 

En voici la réponse :

 

À ce jour il n’y a pas de restrictions quant au mode de déplacement dérogatoire.

Seul le motif doit correspondre à ceux mentionnés dans l’attestation.

 Aussi vos membres qui utilisent leur vélo pour aller faire leurs courses, aller au travail (si télétravail impossible), se rendre à un rdv médical etc. peuvent continuer à le faire.

 S’agissant des déplacements liés à une activité physique individuelle ils doivent se limiter dans un périmètre strict autour de votre domicile… ce qui exclut tout promenade ou sortie à vélo de type « récréatif ».

 

Tous les cyclistes Brivistes auront à cœur de montrer l’exemple en respectant scrupuleusement ces règles parfaitement claires pour que cette parenthèse pénible dans notre quotidien à tous soit derrière nous dans les plus brefs délais.

 

 

Bon courage et prenons bien soin de tous en

RESTANT CHEZ NOUS


COVID-19

 

Brive ville cyclable, en s'y associant, relaye un communiqué de Presse de la FUB (*) appelant au civisme et à la bienveillance de chacun des cyclistes.

 

(*) Créée en 1980, la FUB, Fédération française des Usagers de la Bicyclette, fédère plus de 340 associations dans toute la France. Elle agit pour apporter des réponses concrètes aux préoccupations quotidiennes des cyclistes et promouvoir l’usage du vélo comme mode de déplacement quotidien, économe en espace, en énergie et bon pour la santé.


Restez chez vous !

 

 

Pour les déplacements absolument obligatoires, envisagez la solution vélo !

 

Conformément aux instructions officielles, les déplacements doivent être réduits autant que possible et se limiter à ceux indispensables.

Néanmoins, la FUB souhaite rappeler que, y compris en termes de lutte contre le Covid-19, l’usage du vélo est la meilleure solution pour de nombreux déplacements, notamment ceux de moins de 7 kilomètres.

 

Ainsi, la bicyclette permet par exemple aux soignantes et aux soignants de respecter leur distanciation en leur évitant les transports en commun, tout en effectuant une activité physique minimale bénéfique autant à leur santé mentale que physique.

Afin d’éviter tout accident, et ainsi ne pas contribuer à la charge du système de santé français, la FUB appelle :

1. Les automobilistes à faire preuve de prudence et de bienveillance envers les piétons et cyclistes, et notamment en ralentissant et en respectant le mètre de distance latérale minimale à observer en cas de dépassement (1m50 hors agglomération), ainsi qu’en veillant aux cyclistes lors des ouvertures de portières (1).

2. Les cyclistes à veiller à l’état technique de leur vélo (freins, pneus, éclairage actif et passif), à s’habiller en couleurs claires ou vives si le trajet comporte des zones mal éclairées, et plus généralement à être visibles et prévisibles. Et ne pas oublier leurs certificats de déplacement pour faciliter le travail des forces de l’ordre.

3. Les professionnels du vélo à continuer à assurer l’entretien des vélos pour celles et ceux qui en ont besoin, notamment les soignantes et les soignants. (Prise de rendez-vous et échange avec le technicien tant que possible par téléphone.)

4. Les responsables des ressources humaines et les responsables opérationnels à encourager l’usage de la bicyclette, a fortiori quand ce mode de déplacement peut se substituer aux transports en commun.

 

 

(1)   Code de la route : R 412-6 / R 414-4 / R 413-17-1° / R 412-9-1° / R 412-9-5° (prenez le temps d'être curieux !)


Télécharger
ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE
NOUVELLE VERSION
BVC, en vous rappelant que les déplacements, même à vélo, doivent être absolument motivés, vous joint le fichier à remplir obligatoirement avant chaque déplacement
attestation-deplacement-fr.pdf
Document Adobe Acrobat 134.4 KB

ATTENTION : À partir de ce jour (25/03/2020) seule la version papier ci-dessus, dûment remplie ou recopiée, est prise en compte par les forces de Police (chaque fois qu'une nouvelle version officielle sera mise en place nous ne manquerons pas de vous en faire part)



NOUS AVONS BESOIN DE VOUS

 

Nous sommes une Association qui travaille sur le terrain pour déployer la place du vélo dans la ville de Brive.

En discussion depuis des années à flux constant avec la Mairie, l'année 2019 s'annonce comme le moment de bascule tant attendu.

Les voiries sont sur le point d'être massivement refaites, il est donc indispensable de rendre visible le nombre et les attentes des cyclistes Brivistes.

Il y a deux indices visibles pour estimer l'implication des cyclistes pour la commune :

le nombre d'adhérents à notre Association et les résultats du "Baromètre des Villes Cyclables" (ici).

Ce sondage porté à échelle nationale en 2017 a vu se mobiliser les habitants de Brive inscrivant la cité en tête des retours enregistrés dans le Limousin. 

 La Mairie attentive et réactive à nos échanges a commandé l'élaboration d'un ambitieux Schéma Cyclable de l'Agglomération. Après plusieurs mois d'observations rigoureuses de l'aménagement nécessaire ou souhaitable du vélo sur chaque route de Brive, le plan détaillé et l'ensemble des actions conseillées ont été dévoilées fin juin 2019.

La commune a besoin de notre soutien pour pouvoir réaliser un maximum de ces actions recommandées.

Nous sommes collectivement sur le point, si le vélo fait son entrée comme indiqué sur le schéma, de faire de notre ville de Brive une des communes de France à la pointe des mobilités douces.

Nous sommes également curieux de l'impact de la multiplication du nombre de cyclistes sur la qualité de vie, notamment de l'environnement, pour ne parler que de ce sujet et problème important de société aujourd'hui.

 

Si vous souhaitez renforcer le poids de l'Association Brive Ville Cyclable, qui se bat à flux constant pour voir se réaliser un maximum de voies et pistes cyclables sur l'ensemble du territoire de notre Agglomération, adhérez :

Bulletin d'adhésion, 7€.  (ici)

Parlez-en autour de vous, aimez notre toute nouvelle page Facebook pour suivre notre actualité.